La Chambre des représentants approuve le projet de loi sur la CNIE qui exclut la langue amazighe


La Chambre des représentants a approuvé, lundi 20 juillet, le projet de loi 04.20 relatif à la carte d’identité nationale électronique (CNIE), malgré la grande controverse en raison de son exclusion de la langue amazighe, officielle depuis 2011. Le projet de loi a été approuvé par 90 voix, contre 0 opposant et l’abstention d’un député.

Les parlementaires du parti de la justice et du développement et du Parti de l’Istiqlal, ont justifié cette exclusion de la langue amazighe et de ses caractères tifinaghs dans la nouvelle carte d’identité par des problèmes techniques, que les militants amazighs ont considéré comme des justifications infondées prouvant clairement la discrimination négative contre les amazighs au Maroc.

Ce vote de la chambre des représentants vient après l’approbation unanime de la commission de l’intérieur, le 16 juillet 2020, de ladite proposition de loi, en violation apparente de la constitution marocaine et en ignorant les dénonciations des associations et des activistes amazighs.


0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments