L’origine du drapeau amazigh (ⴰⵛⵏⵢⴰⵍ ⴰⵎⴰⵣⵉⵖ)


C’est lors de l’une de mes rencontres en 1971 dans le bureau de M. Saïd Hanouz président de l’Académie Berbère que mon ami Amar Naroun membre fondateur, nous dévoila l’existence du drapeau dans le tableau de Henri Félix Emmanuel Philippoteaux: Portraits présumés du Chérif Boubaghla et de Lalla Fadhma n’Soumer conduisant l’armée révolutionnaire (1866).Cet étendard était déployé déjà lors des soulèvements dirigés par Lalla Fadhma n’Soumer.

De 1854 à juillet 1857, elle mena une résistance contre les troupes françaises. Sur le tableau de Henri Félix Emmanuel Philippoteaux, peintre orientaliste (1815-1884), datant de 1866 montrant Massa Lalla Fadhma n’Soumer sur son cheval, un fusil à la main, avec des cavaliers « porte drapeaux », on remarque les drapeaux aux trois couleurs, bleu, vert, jaune. Ce tableau est visible dans le salon de la présidence de la République Algérienne (Palais d’El Mouradia). L’Académie Berbère a actualisé ce drapeau en ajoutant la lettre tifinagh aza. A cette époque, nous n’avons pas voulu le dévoiler pour ne pas donner aux ennemis de l’amazighitude un moyen pour nous taxer de diviseurs comme savent le faire tous ces dictateurs de nos pays d’origine.

C’est lors du Congrès Mondial Amazigh organisé à Tafira dans la Grand Canaria en août 1997, avec d’autres militants, que je l’avais proposé à la première Assemblée générale où il a été adopté comme drapeau d’Amazighie (Tamazgha en langue amazighe). Le territoire des Amazighs s’étend d’Est à l’Ouest de l’Oasis de Siwa en Egypte jusqu’à l’archipel Canarien, du Nord de l’Algérie jusqu’au Sud du Niger. Lors de mon voyage en 1998 au Niger dans l’Air, en compagnie de la résistance touareg et du commandant Isyad Kato, nous avons fait levé des couleurs avec ce drapeau. C’est le drapeau identitaire et culturel de l’Amazighie – Afrique du Nord (Tamazgha en langue amazighe) qui comporte 3 bandes de 3 couleurs de même largeur avec en son milieu la lettre Yaz ou aza ⴰⵣⴰ en rouge.

– le bleu de l’océan Atlantique et de la mer Méditerranée qui délimite le territoire au Nord et à l’Ouest de l’Afrique (Taferka).
– le vert couleur des terres et des montagnes, couleur de l’espoir,
– le jaune indique le désert, espace de liberté des Touaregs, délimite le territoire au sud
– AZA en rouge, racine du nom Amazigh symbolisant la résistance de l’homme libre debout.

Moi-même avec l’Académie Berbère du Nord que j’ai fondée en1971 et dont le siège était au 17 rue du Pays à Roubaix (1971 à 1975), j’ai ajouté les 7 étoiles au dessus de ⴰⵣⴰ en hommage au combat de Maître Antonio Cubillo fondateur du MPAIAC (Mouvement Pour l’Autodétermination et l’Indépendance de l’Archipel Canarien) que j’ai connu au CRAPE, (Centre de Recherche Anthropologique Préhistorique et Ethnologique) dirigé par Mouloud Mammeri à Alger.

Mohand Ouramdane KHACER
– Ancien membre de l’Académie Berbère.
– Fondateur de l’Académie Berbère du Nord
– Président de l’ Espace Culturel Berbère Européen Afus Deg Wfus.


0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments