L’historien Américain Frank Joseph prouve dans son livre que les amazighs ont découvert l’Amérique avant Colomb


Voilà un pan de l’histoire des Grandes découvertes complètement occulté des manuels scolaires. En 2003, un livre d’une très grande importance pour l’histoire des Amazighs (Berbères) est sorti aux États-Unis sans qu’aucune chaîne ou journal n’en parle dans les pays d’Afrique du Nord.

Il s’agit du livre rédigé par l’historien Américain du nom de Frank Joseph, qui a documenté la découverte dans le sud de l’Illinois, au Midwest des Etats-Unis, une grotte contenant un trésor inestimable en relation directe avec notre histoire Amazighe. Il s’agit du trésor perdu du Roi Juba II.

Nous avons tous appris à l’école que le grand navigateur Christophe Colomb a officiellement découvert l’Amérique en l’an 1492. Cependant, cette découverte prouve que les Amazighs ont découvert le continent Américain des siècles avant Christophe Colomb !

Statue du roi Amazigh Juba II – 25 av. J.-C. – 23 ap. J.-C.

Pour cette cause, cette découverte, faite en 1982, a fait grand bruit dans les milieux archéologiques Américains. Entre ceux qui ont été émerveillés par la découverte et ceux qui sont resté sceptiques, il y a eu une vraie controverse à ce sujet, selon Philip Coppens, auteur et journaliste Belge, spécialiste en Histoire alternative.

Le livre est en Anglais «The lost treasure of King Juba : The evidence of Africans in America before Colombus». On pourrait le traduire en Français : «Le Trésor perdu du Roi Juba: Preuve de la présence d’Africains en Amérique avant Colomb».

The Lost treasure of King Juba – The Evidence of Africans in America before Columbus – Frank Joseph

C’est donc l’histoire d’une grotte du sud de l’Illinois au trésor mystérieux et la preuve de la présence d’Amazighs en Amérique du Nord, bien avant Christophe Colomb ! La grotte relativement profonde menait dans un couloir souterrain bordé de lampes à huile, le plafond noir de fumée. Le tunnel de 150 mètres de long débouchait sur plusieurs chambres.

Pour bien illustrer sa découverte, l’auteur a inclus dans son livre une centaine de photographies des objets découverts. En plus, il raconte comment le Roi Juba II et ses marins Amazighs (Maurétaniens) ont voyagé à travers l’Atlantique.

Illustration des navires utilisés pour atteindre le continent Américain

Ainsi, en 1982, Russell E. Burrows, un chasseur de trésors vivant dans le sud de l’Illinois, a trébuché sur une cache d’armes anciennes jusque là inconnue. Il y trouva des bijoux et des sarcophages d’or dans une grotte profonde. Il y avait aussi des tablettes de pierre inscrites …

Monnaie Amazighe trouvée à Illinois aux Etats unis d’Amérique

Burrows aurait trouvé et enlevé de nombreux artefacts en or. Ceux-ci semblent authentiques et contiennent des traces d’écritures en caractères Tifinagh Amazighs et Latins. Ce désormais célèbre découvreur a retiré plus de 7000 objets (artefacts) de la grotte.

Un lingot d’Or avec des inscriptions en alphabet Tifinagh trouvé à Illinois


3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Pion

Intéressant aurais besoin de plus de bibliographie sur cette découverte

SNANI

LES PREMIERS À ATTEINDRE L AMÉRIQUE ÉTAIENT LES PHENICIENS AVEC UNE FLOTTE EN PAPYRUS NI ARABES NI AMAZIGH./-

Massin
Reply to  SNANI

L’article dit que les amazighs ont découvert le continent américain avant Colomb et n’ont pas que nous étions les premiers. Il se peut que les Vikings soient les premiers selon d’autres articles que j’ai lus