Le président du MAK salue le Maroc pour sa “position historique” envers le peuple Kabyle


Omar Hilale, ambassadeur représentant permanent du Maroc a l’ONU, a évoqué officiellement « le droit du peuple kabyle à l’autodétermination » lors de la réunion ministérielle du Mouvement des Pays non-alignés (MNA) qui s’est tenue en ligne mardi 13 et 14 juillet sous la présidence de l’Azerbaïdjan.

Omar Hilale, ambassadeur représentant permanent du Maroc a l’ONU

Lors de son intervention, Omar Hilale a affirmé que le ministre algérien, qui « se dresse en fervent défenseur du droit à l’autodétermination, refuse ce même droit au peuple Kabyle, l’un des peuples les plus anciens d’Afrique, qui subit la plus longue occupation étrangère», avant d’ajouter que « l’autodétermination n’est pas un principe à la carte. C’est pourquoi le vaillant peuple Kabyle mérite, plus que tout autre, de jouir pleinement de son droit à l’autodétermination».

Réagissant au soutien du Maroc, le président du MAK (Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie) et de l’ANAVAD, Ferhat Mehenni, a salué dans un communiqué « une position courageuse et historique en Afrique du Nord et pour toute l’Union Africaine ».

« Grâce au Maroc, les Pays non alignés ont pris acte de la légitimité de la Kabylie à décider souverainement de son avenir ». Cela, ajoute-t-il, constitue « un jalon remarquable du combat pacifique kabyle sur la voie de notre indépendance ».

Le président du MAK a aussi évoqué, sur la chaîne TaqVaylit.TV, la possibilité de travailler avec le Maroc pour ouvrir une ambassade de la Kabylie dans le royaume.


0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments