Casablanca: le maire islamiste du PJD derrière la commande de 70 bus d’occasion Israéliens


Les médias italiens ont déclenché un scandale provenant des islamistes du PJD, après avoir révélé que les bus d’occasion destinés à assurer le service public des transports en commun à Casablanca, sont en fait des bus israéliens commandé par le maire du PJD, Abdelaziz El Omari.

Ce scandale intervient quelques jours seulement après les appels à la participation du même parti à la marche contre le « deal du siècle » et contre Israël à Rabat.

Dans un article paru dimanche 9 février, le quotidien italien Il Messaggero révèle que dans cette flotte de bus bloqués dans le port de Casablanca, au moins 70 proviennent de Tel Aviv, en Israël.

Ces bus étaient initialement destinés à la régie des transports urbains de Rome (ATAC).

«A leur arrivée à Rome, il s’est avéré que ces bus ont déjà 10 ans d’ancienneté et ne peuvent pas être réenregistrés car trop polluants», révèle le journal italien, dont le tirage vendu est de 240.000 exemplaires quotidiennement.


1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
massin

ces islamistes sont une plaie pour le maroc